Afin de faciliter votre navigation et vous proposer des offres adaptées, notre site utilise des cookies. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre page sur le respect de la vie privée. Fermer

Le spécialiste de la loi de défiscalisation Pinel

Actualités loi Pinel

Edition du 21/09/2017

Comment investir dès maintenant en Pinel en zone B2 ?

investissement Pinel zone B2
Il est encore possible d'investir en Pinel en zone B2 et C avant le 1er janvier 2018, comme à Lorient, Bourg-en-Bresse ou Pau...

Tags investissement immobilier, investissement locatif, loi Pinel, dispositif Pinel, zone B2, stratégie logement

La zone B2 sera définitivement exclue du dispositif Pinel à compter du 1er janvier 2018. Il reste donc quelques semaines pour investir dans cette zone et dans des villes comme Besançon, Angers ou Brest. Explications.

La Stratégie Logement du gouvernement a été présentée cette semaine et l’une des mesures phares de l’exécutif est la prorogation pour 4 ans du dispositif Pinel pour soutenir l’investissement locatif et du PTZ pour les primo-accédants.
Mais cette prolongation jusqu’à fin 2021 du dispositif Pinel se fait dans le cadre d’un recadrage des zones éligibles. C’est ainsi que les zones B2 et C seront définitivement exclues du dispositif à compter du 1er janvier 2018.

Investir en Pinel à Angers, Pau ou Brest


Si certaines villes et leurs agglomérations avaient obtenues des dérogations préfectorales pour bénéficier de l’avantage fiscal Pinel comme Dax, Pau, Angers, Le Mans, Brest, Lorient, Quimper, Bourg-en-Bresse, Saint-Etienne ou encore Montélimar et Besançon… ce ne sera plus le cas d’ici le 31 décembre 2017.
Mais il reste une fenêtre de tir pour investir dans ces villes tout en défiscalisant. Il est toujours possible de profiter d’une réduction fiscale de 12, 18 ou 21 % du prix d’acquisition d’un logement, plafonné à 300 000 €, contre l’engagement de louer le bien pendant 6, 9 ou 12 ans, sous conditions de ressources du locataire et contre un plafonnement des loyers.
Pour cela, il faut signer rapidement un contrat de réservation auprès d’un promoteur immobilier ou d’un commercialisateur, puis d’acter la vente chez un notaire avant la fin de l’année, tout en trouvant un financement. Le temps est compté, car on ne sait pas si un délai sera accordé pour la zone B2. En effet, comme c’est traditionnellement le cas quand la législation immobilière et fiscale change, il est possible qu’un délai supplémentaire de trois mois soit autorisé pour acter officiellement la vente. Un délai qui pourrait être accordé par la loi de finances pour 2018.
En attendant, même si des promotions pourraient être proposées d’ici la fin de l’année par les promoteurs en zone B2, attention à la précipitation ! Comme pour tout investissement immobilier, il reste nécessaire de bien étudier son projet : se rendre sur place, s’informer sur la vitalité du marché locatif, se renseigner sur les niveaux de loyer pratiqués…

Plus de 5 % du territoire encore éligible au Pinel

Actuellement, les communes éligibles au zonage Pinel représentent 8,4 % du territoire français ; en excluant les communes des zones B2 et C rendues éligibles par des agréments préfectoraux, ce chiffre passera à 5,4 % en 2018, en regroupant ainsi les marchés les plus tendus de l’hexagone.

En savoir plus :

Actualité suivante »
« Actualité précédente

Partager sur :

bot