Afin de faciliter votre navigation et vous proposer des offres adaptées, notre site utilise des cookies. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre page sur le respect de la vie privée. Fermer

Le spécialiste de la loi de défiscalisation Pinel

Actualités loi Pinel

Edition du 26/09/2017

Pourquoi le recentrage du dispositif Pinel est une bonne nouvelle ?

prolongation loi Pinel
La prolongation du dispositif Pinel pour 4 ans est vue comme une très bonne nouvelle pour les spécialistes de l'investissement immobilier.

Tags investissement immobilier, investissement locatif, loi Pinel, dispositif Pinel, zonage Pinel, stratégie logement

Pour certains spécialistes, la prolongation, malgré le recentrage du dispositif Pinel sur les zones tendues, est une très bonne nouvelle pour les investisseurs. Explications.

Le gouvernement a présenté sa nouvelle stratégie pour le logement avec comme principale annonce pour les investisseurs : la prolongation pour 4 années supplémentaires du dispositif Pinel.

Lire aussi - Les deux mesures phares de la Stratégie Logement du gouvernement


Cette incitation fiscale à investir dans l’immobilier neuf est pérennisée jusqu’au 31 décembre 2021. Une prorogation qui s’accompagne en revanche d’un recentrage du dispositif sur les zones jugées les plus tendues, laissant de côté les zones administrations B2 et C dès le 1er janvier 2018.
Ce recentrage du dispositif Pinel sur les zones urbaines les plus tendues : A bis, A et B1, c’est-à-dire en région parisienne, sur la Côte d’Azur, dans le Genevois français ou encore dans les grandes agglomérations  et sa reconduction pour 4 ans sont jugées par certains comme très satisfaisantes. Ainsi, pour Renaud Cormier, directeur général de Théseis, groupement de professionnels de la gestion de patrimoine : « ces annonces sont positives car de nature à donner à l’ensemble des professionnels de l’immobilier la visibilité nécessaire pour travailler au développement d’opérations immobilières dont les cycles de réalisation sont pluriannuels et se rallongent du fait de la complexité de la construction de projets en zones urbaines tendues ».

Quel bénéfice à recentrer le dispositif Pinel ?


Chez Théseis, on se satisfait même du recentrage du dispositif sur les zones les plus tendues. « Cela fait déjà plusieurs mois que nous suggérons de recentrer le dispositif Pinel sur ces zones les plus tendues et donc d’exclure les communes situées dans les zones B2 et C. L’objectif est double : à la fois concentrer l’effort de production de logements supplémentaires sur les secteurs sur lesquels les besoins sont les plus forts et rester fidèle à l’esprit du dispositif et sécuriser les investisseurs particuliers en les orientant vers les marchés locatifs les plus larges et les plus dynamiques », analyse Renaud Cormier.
Actuellement, les communes éligibles au zonage Pinel représentent 8,4 % du territoire. A partir du 1er janvier 2018, en excluant les communes des zones B2 et C qui avaient été rendues éligibles par des agréments préfectoraux, ce chiffre passera à 5,4 % mais regroupera l’ensemble des marchés les plus tendus, calcule Théseis.
Un recentrage qui permettra de sécuriser davantage les investisseurs qui sont d’ailleurs de plus en plus présents sur le marché. Le courtier Vousfinancer a vu la part des investisseurs déposant une demande de crédit immobilier atteindre près de 15 % cette année, contre 10 % il y a 3 ans.
Pour ceux qui voudraient se dépêcher d’acheter avant le recentrage ou investir dès cette année, le courtier rappelle que «dans un contexte où certaines banques ayant déjà réalisé leurs objectifs de production de crédit sont peu enclines à financer les investissements locatifs, pour ceux qui souhaiteraient finaliser leurs projets avant la fin de l’année, les demandes de prêts sont à déposer dans les prochaines semaines, avant le 1er décembre ».

Lire aussi - Comment investir en zone B2 de la loi Pinel dès maintenant ?

En savoir plus :

Actualité suivante »
« Actualité précédente

Partager sur :

bot