Le spécialiste pour investir dans l'immobilier avec la loi Pinel / Pinel +

Paroles d'expert Mieux comprendre l'investissement loi Pinel

Edition du 08/10/2023
Mise à jour le 25/01/2024

Fin de la loi Pinel en 2024 : que faut-il savoir avant de se lancer ?

loi pinel 2024
Profitez de la dernière ligne droite pour profiter de la loi Pinel avant sa disparition fin 2024. © Shutterstock

La loi Pinel, dispositif d'investissement locatif en vogue depuis 2014 dans l'immobilier neuf, va disparaitre fin 2024. Offrant une réduction d'impôt aux ménages investisseurs, il est encore temps de profiter des avantages fiscaux de la loi Pinel ; mais avant de vous lancer, voici de quoi tout comprendre des avantages et conditions de ce dispositif. Pour tout savoir sur la loi Pinel 2024.

Alors que le gouvernement a annoncé la fin programmée de la loi Pinel au 31 décembre 2024, découvrez tout ce que vous devez savoir sur cet outil de défiscalisation qui a permis à de nombreux ménages d'acquérir un logement neuf tout en bénéficiant d'une réduction d'impôt, depuis sa création en 2014. Car il est encore temps de profiter de ce dispositif de soutien à l'investissement locatif intermédiaire, qui a connu des évolutions importantes en 2023. Alors, Quels sont les nouveaux taux et conditions ? Faut-il tout de même se lancer avant fin 2024 ? Découvrez notre guide complet sur la loi Pinel 2024 pour profiter de cette fiscalité avantageuse.

 

Gratuit, téléchargez notre guide

“ Investir dans l'immobilier neuf : mode d'emploi ”

  • Les avantages du neuf pour investir
  • Quels dispositifs pour investir dans le neuf
  • Investir en VEFA, mode d'emploi

Conformément au Règlement Général de Protection des Données – (UE) 2016/679., vous disposez d'un droit d'accès, de modification, de rectification et de suppression des données vous concernant. Pour exercer ce droit, il vous suffit d'en faire la demande par mail (dpo@gao-communication.com) ou par voie postale à GAO-Communication, 3D allée Charles Péguy 74940 Annecy-Le-Vieux.

Principes et avantages du dispositif Pinel

 

Créé par la ministre du Logement de l'époque, Sylvia Pinel, le dispositif éponyme est un outil de défiscalisation qui favorise l'investissement locatif dans l'immobilier neuf intermédiaire. Il offre une réduction d'impôt sur le revenu aux particuliers qui acquièrent un bien immobilier neuf et le mettent en location pour une durée minimale de 6 ans.

L'un des principaux avantages du dispositif Pinel est son avantage fiscal, qui peut atteindre 6 000 € par an. Il existe deux formes du dispositif depuis 2023 et encore en 2024 : le Pinel classique et le Pinel+. Le premier propose des taux de réduction d'impôt rabotés tandis que le second maintient les taux antérieurs dans certains quartiers ou sur critères énergétiques et de qualité du logement.

Outre cette carotte fiscale, le dispositif Pinel permet surtout de se constituer un patrimoine immobilier dans des territoires aux marchés locatifs tendus, tout en générant des revenus réguliers grâce aux loyers perçus. Il offre également la possibilité de louer à sa famille, ce qui peut être un avantage considérable pour certains investisseurs.

 

Conditions à respecter pour bénéficier de la loi Pinel en 2024

 

Pour bénéficier de la loi Pinel en 2024, il faut respecter certaines conditions, qui ont évolué par rapport aux années précédentes.

  • Type de logement : le dispositif est désormais limité aux bâtiments d'habitation collectifs, les maisons individuelles n'étant plus éligibles sauf pour les permis de construire déposés avant 2021.

  • Performance énergétique et normes environnementales : le logement doit respecter un niveau de performance énergétique et environnementale supérieur à la réglementation, label RE 2020, étiquette A du DPE dans le cadre du Pinel+.

  • Lieu de l'investissement : le bien doit se situer dans une zone géographique éligible. Certains quartiers prioritaires peuvent permettre de bénéficier du Pinel +, qui maintient les taux de réduction d'impôt antérieurs.

  • Engagement de location : L'engagement locatif initial est de 6 ou 9 ans, renouvelable avec une limite de 12 ans.

Enfin, le prix d'acquisition, montant global des investissements, est limité à 300 000 € par an et 5 500 € par m² de surface habitable. On peut réaliser deux investissements Pinel par an dans la limite de ce plafond.

 

Conditions relatives au logement

 

En ce qui concerne les conditions spécifiques au logement pour bénéficier de la loi Pinel en 2024, plusieurs critères sont à prendre en compte. Certains logements neufs peuvent continuer à bénéficier du dispositif Pinel originel, avec les taux fiscaux attractifs, sous certaines conditions. Ce dispositif dérogatoire, appelé Pinel+, tient compte de critères de qualité d’usage détaillés dans le décret n° 2022-384 du 17 mars 2022. Pour entrer dans le cadre du nouveau Pinel+, des exigences nouvelles concernent la surface minimale du logement, qui varie en fonction du nombre de pièces :

  • 28 m² pour un logement d'une-pièce

  • 45 m² pour un T2

  • 62 m² pour un trois-pièces

  • 79 m² pour un T4

  • 96 m² pour un cinq-pièces

Enfin, les logements éligibles en loi Pinel 2023-2024 sont uniquement ceux situés dans un bâtiment d’habitation collectif. Les maisons individuelles et les pavillons sont donc toujours exclus du dispositif.

 

Conditions relatives au locataire

 

Pour être éligible en tant que locataire d'un logement sous le dispositif Pinel, plusieurs conditions suivantes doivent être remplies.

  • Ressources du locataire : les locataires doivent justifier de ressources inférieures aux plafonds en vigueur. Ces plafonds de revenus du Pinel varient en fonction de la zone géographique du bien et de la composition du foyer fiscal du locataire. Il est à noter que ces plafonds sont révisés chaque année.

  • Foyer fiscal du locataire : le locataire ne doit pas être rattaché au foyer fiscal du propriétaire du bien. Il doit donc déclarer ses propres revenus et avoir son propre foyer fiscal.

  • Durée de location : l'investisseur doit s'engager à louer le logement pour une durée minimale, de 6 ou 9 ans, renouvelable jusqu'à 12 ans.

Ces critères sont essentiels pour garantir l'accessibilité du logement aux ménages modestes, une des visées principales de la loi Pinel. Il est donc crucial pour l'investisseur de vérifier l'éligibilité de ses potentiels locataires à ces conditions.

 

Plafonds de loyer et de ressources

 

Pour compléter les critères relatifs au locataire, les plafonds de loyer et de ressources en loi Pinel sont également des éléments incontournables à considérer lors de votre investissement. En effet, pour garantir que les logements financés par le dispositif Pinel soient accessibles aux ménages modestes, le gouvernement a fixé des plafonds sur deux aspects :

  • Le loyer : il existe un plafond de loyer mensuel par mètre carré, charges non comprises, qui varie en fonction de la localisation du logement. Ce plafond est révisé chaque année.

  • Les ressources du locataire : des plafonds de ressources du locataire sont donc également fixés. Ils prennent en compte la composition du foyer fiscal du locataire et la zone géographique du bien.

L'e propriétaire-bailleur doit se tenir informé des mises à jour de ces plafonds pour optimiser la rentabilité locative de son investissement en loi Pinel.

 

Investissement en loi Pinel : comment défiscaliser en 2024 ?

 

Le principe même de la loi Pinel repose sur l'avantage fiscal obtenu en contrepartie de ces conditions supplémentaires de location : plafonds de loyer et de ressources à respecter, durée d'engagement minimale de location... 

La défiscalisation en loi Pinel en 2024 repose donc sur l'acquisition d'un logement neuf ou en VEFA, Vente en l'Etat Futur d'Achèvement mis en location. Les taux de défiscalisation du Pinel classique en 2024 sont de 9 % sur six ans, 12 % sur neuf ans et 14 % sur douze ans. Cela représente jusqu'à 42 000 € de bénéfice fiscal en fonction de la durée maximale de location, soit 3 500 € par an.

Ces taux sont inférieurs par rapport à ceux de 2023 qui étaient respectivement de 10,5 %, 15 % et 17,5 %. Il existe depuis 2023 une forme alternative du dispositif, le Pinel+, qui maintient les taux à 2023 sous certaines conditions.

 

Loi Pinel Plus : définition et avantages par rapport à la loi Pinel classique

 

VIDEO - Pour tout savoir sur le Pinel+ © Trouver-un-logement-neuf.com
La loi Pinel Plus, ou Super Pinel, en vigueur en 2023 et 2024, est une version améliorée de la loi Pinel classique. Elle vise à favoriser l'investissement dans des logements respectant des normes de construction et d'implantation plus strictes.

Contrairement à la loi Pinel classique, dont les avantages fiscaux sont dégressifs à partir du 1er janvier 2023, le dispositif Pinel Plus permet de maintenir les avantages fiscaux en 2023 et 2024. Les taux de réduction d'impôt sont donc de 12 % pour un engagement de 6 ans, de 18 % pour un engagement de 9 ans et de 21 % pour un engagement de 12 ans. De quoi obtenir un bonus fiscal jusqu'à 63 000 € ou 6 000 € par an.

Si cela représente un net avantage pour les investisseurs souhaitant optimiser leur rendement locatif, cette version du dispositif impose des conditions plus strictes en termes de performance énergétique et de qualité du logement, rendant son application plus restrictive.

Des surfaces minimales sont désormais exigées :

  • 28 m² pour un studio

  • 45 m² pour un deux pièces

  • 62 m² pour un T3

  • 79 m² pour un quatre pièces

  • 96 m² pour un T5

Il est également nécessaire que l'appartement neuf possède un espace extérieur privatif et une double exposition à partir du trois-pièces.

Enfin, il est important de noter que la loi Pinel Plus prendra également fin le 31 décembre 2024, sans successeur prévu. Il s'agit donc d'une opportunité à saisir pour les investisseurs avant cette échéance.

 

Fin de la loi Pinel : date et implications

 

La loi Pinel sera officiellement supprimée à compter du 1er janvier 2025, mettant fin à une période de défiscalisation immobilière qui aura duré une dizaine d'années. La loi n'est pas rétroactive, ce qui signifie que seuls les investissements réalisés jusqu'au 31 décembre 2024 continueront de bénéficier des avantages fiscaux du dispositif Pinel jusqu'à leur terme.

 

Quand se termine la loi Pinel ?

 

Aucune nouvelle acquisition ne pourra bénéficier des avantages fiscaux de la loi Pinel à partir du 1er janvier 2025. En effet, aucune mesure de remplacement n'est prévue pour succéder à ce dispositif, une première depuis 1986.

Les implications de cette fin de dispositif sont importantes et multiples. D'une part, les investisseurs immobiliers perdent un outil de défiscalisation attractif, qui favorisait l'investissement dans le neuf. D'autre part, les conséquences sur le marché immobilier et les futurs projets d'investissement restent encore floues. Les investisseurs doivent donc anticiper cette fin de dispositif et adapter leur stratégie en conséquence.

 

Quand va arrêter la loi Pinel ?

 

Initialement prévu pour s'achever en 2022, le dispositif Pinel a été prolongé jusqu'au 31 décembre 2024. Cela signifie que les investisseurs ont encore la possibilité d'acquérir un bien immobilier en loi Pinel jusqu'à cette date. A partir du 1er janvier 2025, ce dispositif de défiscalisation ne sera plus en vigueur. Aucun dispositif de remplacement n'est prévu, ce qui marque une rupture avec les politiques immobilières mises en place depuis la loi Méhaignerie du 23 décembre 1986. 

 

Pourquoi arrête-t-on la loi Pinel ?

 

La décision d'arrêter la loi Pinel est liée à plusieurs facteurs avancés par le gouvernement. Premièrement, le coût de ce dispositif pour l'Etat est conséquent. En effet, en 2023, le dispositif a coûté 1,53 milliard à l'Etat. De plus, selon l'exécutif, la loi Pinel a montré ses "limites" et une réorientation des financements dans le secteur de l'immobilier vers des mécanismes plus efficaces est envisagée. D'après la Cour des Comptes, les logements créés grâce au dispositif Pinel ne correspondraient qu'à une faible part dans la construction de logements neufs et leur coût annuel est 2 à 3 fois plus élevé que les logements sociaux, pour des durées de location beaucoup plus courtes.

De leur côté, pour défendre le dispositif, les promoteurs immobiliers rappellent qu'un euro investi dans le logement neuf rapporte le double en taxe et impôt et qu'un logement construit, c'est deux emplois créés pendant dix-huit mois.

 

Les alternatives après la fin du dispositif Pinel

 

Après la suppression de la loi Pinel, certaines alternatives seront envisageables pour les investisseurs. Parmi elles, le statut de Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP). Ce dispositif permet de profiter d'avantages fiscaux sur les revenus locatifs en location meublée. Il est également possible de se tourner vers les dispositifs de défiscalisation dans l'ancien, comme la loi Malraux pour des foyers fortement imposés ou la loi Denormandie même si ce dernier peine à prouver sa pertinence auprès des investisseurs.

Des mesures comme l’exonération de taxe foncière durant vingt-cinq ans pourraient également également être envisagées, dans l'avenir pour soutenir l'investissement locatif des particuliers mais surtout des investisseurs institutionnels. Des alternatives qui ne pourront remplacer totalement la loi Pinel pour favoriser la production de logements intermédiaires, mais qui offrent des options d'investissement différentes aux investisseurs.

 

Est-ce qu'un autre dispositif va remplacer la loi Pinel ? Quel avenir pour ceux qui veulent investir ?

 

Pour l'instant, aucune mesure de remplacement de la loi Pinel après 2024 n'est donc prévue par le gouvernement. C'est une première depuis 1986, année de création du premier dispositif de défiscalisation immobilière. Cependant, le dispositif Pinel+, mis en place en 2023, offre une alternative intéressante encore en cette année 2024. Il permet de garder les taux de défiscalisation antérieurs mais impose des conditions plus strictes en termes de performance énergétique et de qualité du logement.

 

Besoin d’un crédit immobilier ?

Comparez gratuitement les offres de plus de 100 banques pour votre projet immobilier

Comparez les offres des banques

Loi Pinel 2024 : tous les nouveaux plafonds

 

Pour l'année 2024, les nouveaux plafonds de la loi Pinel ont été ou seront revus. Ils intègrent des modifications majeures en termes de taux de réduction d'impôt, mais aussi certainement des plafonds de loyers et de ressources des locataires à venir.

  • Taux de réduction d'impôt : comme déjà expliqué, les taux de réduction d'impôt ont été modifiés pour l'année 2024. Ces taux sont essentiels à prendre en compte dans vos calculs de rentabilité de votre investissement.

  • Plafonds de loyer et de ressources des locataires : Les plafonds de loyer pour 2024 seront ajustés. Bien que leur montant exact ne soit pas encore connu, il est probable qu'ils seront supérieurs à ceux de 2023, en raison de l'inflation. Lire aussi - A qui louer et à quel prix en loi Pinel ?

 

Taux de réduction d'impôt en 2024 avec la loi Pinel

 

Pour rappel, pour l'année 2024, les taux de réduction d'impôt de la loi Pinel seront ramenés à :

  • 9 % pour un engagement de location de 6 ans,

  • 12 % pour un engagement de location de 9 ans,

  • 14 % pour un engagement de location de 12 ans.

Dans le cas d'un investissement en Pinel+ ou dans un quartier prioritaire de la ville, QPV, les taux restent identiques à ceux de 2022 :

  • 12 % pour un engagement de location de 6 ans,

  • 18 % pour un engagement de location de 9 ans,

  • 21 % pour un engagement de location de 12 ans.

Des évolutions différentes à bien prendre en compte dans vos projections d'investissement en loi Pinel pour l'année 2024.

 

Nouveau plafond de loyer en 2024

 

Pour 2024, les plafonds de loyer en loi Pinel seront aussi ajustés. Leur montant exact n'est pas encore connu, mais il sera probablement supérieur à celui de 2023 pour tenir compte de l'inflation. Ces plafonds sont essentiels pour déterminer le montant maximal du loyer que vous pouvez exiger de vos locataires dans le cadre du dispositif Pinel. Ils varient en fonction des zones géographiques, A, A bis, B1, B2 et C. N'oubliez pas que respecter ces plafonds en fonction des zones tendues est une condition sine qua non pour bénéficier des avantages fiscaux de la loi Pinel.

Pour rappel, les plafonds de loyer en 2023 sont actuellement de :

Zone A bis = 18.25 €/m² 
Zone A = 13.56 €/m² 
Zone B1 = 10.93 €/m²
Zone B2 éligible = 9,50 €/m²

 

Nouveau plafond de ressources Pinel en 2024

 

Les plafonds de ressources des locataires en loi Pinel sont également ajustés chaque année en fonction de l'évolution de la situation économique. Pour 2024, ces plafonds ne sont pas encore officialisés, mais ils devraient, là encore, être révisés à la hausse par rapport à 2023, suite à l'inflation.

plafond pinel 2024
Comme antérieurement, les plafonds de loyer et de ressources Pinel pour 2024 vont évoluer poursuivre l'évolution du coût de la vie. © Shutterstock
Ces plafonds dépendent de la zone géographique du logement et de la composition du foyer du locataire. Ils ont pour objectif de garantir que le dispositif Pinel bénéficie à des ménages aux revenus modestes ou intermédiaires.

Respecter ces plafonds est une condition essentielle pour bénéficier des avantages fiscaux de la loi Pinel. Il est donc primordial pour l'investisseur de se tenir informé des évolutions de ces plafonds et de vérifier l'éligibilité de ses potentiels locataires.

Pour rappel, voici les plafonds de ressources des locataires en 2023 :

  • Zone A bis : 41 855 € € pour une personne seule, 62 555 € pour un couple, 82 002 € pour un couple avec une personne à charge...

  • Zone A : 41 855 € pour une personne seule, 62 555 € pour un couple, 75 194 € pour un couple avec une personne à charge...

  • Zone B1 : 34 115 € pour une personne seule, 45 558 € pour un couple, 54 785 € pour un couple avec une personne à charge...

  • Zone B2 : 30 704 € pour une personne seule, 41 001 € pour un couple, 49 307 €€ pour un couple avec une personne à charge...

  • Zone C : 30 704 € pour une personne seule, 41 001 € pour un couple, 49 307 € pour un couple avec une personne à charge...

Ces montants seront ajustés pour 2024 et nous vous tiendrons informé dès qu'ils seront disponibles.

 

Nouvelle loi Pinel 2024 outre-mer : ce qui change pour les investisseurs

 

La loi Pinel en outre-mer en 2024 apporte également des modifications significatives pour les investisseurs. Les taux de réduction d'impôt sont aussi revus à la baisse dans les territoires et départements d'outre-mer, DOM-TOM comme la Réunion, la Guadeloupe, la Martinique mais aussi Mayotte, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, la Nouvelle-Calédonie, la Polynésie française ainsi que Wallis-et-Futuna :

  • Pour un engagement de 6 ans, le taux passe de 23 % en 2022, à 21,5 % en 2023 et 20 % en 2024.

  • Pour un engagement de 9 ans, le taux passe de 29 % en 2022, à 26 % en 2023 et 23 % en 2024.

  • Pour un engagement de 12 ans, le taux passe de 32 % en 2022, à 28,5 % en 2023 et 25 % en 2024.

Des taux en outre-mer, qui malgré ce rabotage, restent toutefois plus avantageux qu'en France métropolitaine.

 

Achat immobilier en 2024 : est-ce encore intéressant avec la fin de la loi Pinel ?

 

En 2024, l'achat immobilier Pinel reste intéressant malgré la disparition complète annoncée du dispositif au 31 décembre. Bien que l'absence de remplacement direct de cette loi de défiscalisation puisse sembler décourageante, d'autres opportunités d'investissement demeureront par la suite car, l'attrait de la pierre, valeur refuge par excellence, ne faiblit pas. 

En attendant, la mise en place du Pinel+ offre des avantages fiscaux à taux plein sous certaines conditions, notamment liées à la performance énergétique des logements. Cette mesure permet de compenser l'impact de la baisse des taux de la loi Pinel classique en 2024. Pour investir en Pinel cette année, il sera aussi crucial d'évaluer les perspectives de croissance immobilière dans la zone d'achat envisagée, ainsi que l'évolution prévisible des taux d'intérêt pour calculer au plus juste la rentabilité sur le long terme de votre placement. 

Quoi qu'il en soit, avec ou sans la loi Pinel, l'achat dans l'immobilier neuf, avec sa valeur verte, reste une option d'investissement intéressante, à condition de bien étudier les spécificités du marché et des dispositifs fiscaux et financiers disponibles.

Par Céline Coletto

Tags Immobilier neuf, investissement locatif, loi Pinel, loi Pinel 2024, fin Pinel

Partager sur :

Découvrez notre sélection de programmes neufs pour investir avec la loi Pinel

  • Pinel programme Golfe-Juan 5p Exceptionnel Vallauris

    Golfe-Juan 5p Exceptionnel
    Vallauris - 06
    5 pièces

  • Pinel programme Les Ateliers du Parc Villeurbanne

    Les Ateliers du Parc
    Villeurbanne - 69
    1, 2, 3, 4, 5 pièces

  • Pinel programme Calypsea Villeneuve-Loubet

    Calypsea
    Villeneuve-Loubet - 06
    2, 3, 4 pièces

  • Pinel programme Suresnes C3 Suresnes

    Suresnes C3
    Suresnes - 92
    3, 4 pièces

  • Pinel programme Eloge Villeurbanne

    Eloge
    Villeurbanne - 69
    3, 4 pièces

  • Pinel programme Carpe Diem Strasbourg

    Carpe Diem
    Strasbourg - 67
    2, 3 pièces

  • Pinel programme Terra Rossa Strasbourg

    Terra Rossa
    Strasbourg - 67
    2, 3, 4 pièces

  • Pinel programme Greenwood Strasbourg

    Greenwood
    Strasbourg - 67
    3 pièces

  • Pinel programme Serenity Strasbourg

    Serenity
    Strasbourg - 67
    1, 2, 3, 4, 5, 6 pièces

  • Pinel programme Contempor'Elles Suresnes

    Contempor'Elles
    Suresnes - 92
    3, 2 pièces

  • Pinel programme Les Jardins d'õ Strasbourg

    Les Jardins d'õ
    Strasbourg - 67
    3, 4 pièces

  • Pinel programme Caluire-et-Cuire M1 Caluire-et-Cuire

    Caluire-et-Cuire M1
    Caluire-et-Cuire - 69
    2, 3 pièces

  • Pinel programme Les Faubourgs - Villeurbanne Gratte-Ciel Villeurbanne

    Les Faubourgs - Villeurbanne Gratte-Ciel
    Villeurbanne - 69
    4 pièces

  • Pinel programme Lorelei Strasbourg

    Lorelei
    Strasbourg - 67
    2, 3, 4 pièces

  • Pinel programme La Flottille Pleneuf-Val-André

    La Flottille
    Pleneuf-Val-André - 22
    2, 3, 4, 5 pièces

Autres paroles d'experts les plus récentes

Investir dans l'immobilier neuf sans apport grâce à la loi Pinel est tout à fait possible, selon les experts et les simulations. | Shutterstock
Stratégies et conseils pour devenir propriétaire sans apport avec la loi Pinel

Réaliser un investissement immobilier sans apport semble complexe, mais la loi Pinel ouvre une piste inattendue. Découvrez ici comment devenir propriétaire sans apport financier en naviguant dans les avantages de la loi Pinel. Explorez avec nous les détails de cette stratégie, les avantages fiscaux et les conseils clés pour réussir votre projet immobilier sans nécessiter de mobiliser des fonds propres conséquents.

 - 03/02/2024
Témoignages et avis sur la loi Pinel : faut-il encore investir avec le dispositif Pinel ?
Témoignages : faites vous aussi votre avis sur la loi Pinel !

La loi Pinel est une réduction d'impôt pour les ménages français qui souhaitent investir dans l'immobilier. Elle permet à l'investisseur de percevoir une réduction d'impôts pouvant aller jusqu'à 21 % du montant investi. Mais effet d'aubaine ou bon plan, faites-vous votre propre avis en prenant en compte les avantages et les inconvénients de cette loi de défiscalisation qui s'éteindra fin 2024.

 - 18/09/2023
Pour que votre investissement immobilier soit une réussite, voici comment calculer son rendement locatif. | Shutterstock
Comment calculer le rendement d'un investissement immobilier Pinel ?

Pour qu'un investissement dans la pierre devienne un succès, il faut calculer sa rentabilité locative. Mode d'emploi pour calculer le futur rendement locatif de votre investissement immobilier et notamment dans le cas d'un achat en loi Pinel.

 - 26/05/2021
Découvrez quelles sont les conditions à respecter avant de revendre un investissement Pinel, notamment pour conserver la réduction d’impôt. | Fotolia
Réussir la revente de son investissement Pinel

Quand et comment s’effectue la revente d’un investissement Pinel ? Peut-on faire une revente Pinel avant livraison du bien ? Mode d’emploi pour réussir à revendre un investissement immobilier réalisé via le dispositif de défiscalisation Pinel.

 - 01/09/2019

Plus de paroles d'experts

Investissement loi Pinel / Pinel +

Carte programmes neufs France Carte France Immobilier neuf Centre Immobilier neuf Limousin Immobilier neuf Auvergne Immobilier neuf Bourgogne Immobilier neuf Ile-de-France Immobilier neuf Picardie Immobilier neuf Nord pas de Calais Immobilier neuf Haute Normandie Immobilier neuf Champagne Ardenne Immobilier neuf Lorraine Immobilier neuf Alsace Immobilier neuf Franche-Comté Immobilier neuf Rhônes-Alpes Immobilier neuf Provence-Alpes-Côte-d'Azur Immobilier neuf Languedoc-Roussillon Immobilier neuf Midi-Pyrénées Immobilier neuf Aquitaine Poitou Charentes Immobilier neuf Pays de la Loire Immobilier neuf Basse Normandie Immobilier neuf Corse Immobilier neuf Bretagne Immobilier neuf Dom-Tom

Sélectionnez la région que vous souhaitez consulter

Les infos de la loi Pinel

Investir en Pinel+ : les premiers détails

Depuis le 1er janvier 2023, une nouvelle version de la loi Pinel est entrée en vigueur avec des logements neufs plus qualitatifs afin d'obtenir un bonus fiscal...

Investissement locatif : quand se terminera la loi Pinel ?

La loi Pinel permet aux particuliers d'investir dans l'immobilier neuf et de bénéficier d'une réduction d'impôts. Mais jusqu'à quand va-t-elle durer ?...