Afin de faciliter votre navigation et vous proposer des offres adaptées, notre site utilise des cookies. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter notre page sur le respect de la vie privée. Fermer

Le spécialiste de la loi de défiscalisation Pinel

Actualités loi Pinel

Edition du 07/09/2018

Impôt à la source : un bel aménagement pour les investisseurs Pinel

investissement Pinel et impôt à la source
Le nouvel aménagement du prélèvement à la source entraîne une bonne nouvelle en matière de trésorerie pour les investisseurs Pinel. © Fotolia

Tags immobilier neuf, investissement immobilier, investissement locatif, loi Pinel, dispositif Pinel, impôt à la source, prélèvement à la source

Les investisseurs Pinel n’auront finalement plus à faire une avance de trésorerie au fisc avec le passage au prélèvement à la source. Le nouvel aménagement sera même avantageux avec un acompte jusqu'à 3 150 € dès janvier !

Alors que les professionnels de l’immobilier craignaient l’effet psychologique du prélèvement à la source, le nouvel aménagement annoncé cette semaine par le gouvernement pourrait finalement être une bonne nouvelle pour les investisseurs en Pinel.
En effet, l’impôt prélevé à la source sera bien lancé dès janvier 2019 et un nouveau système permettra même d’amortir l’effet pour les particuliers qui bénéficient d’un crédit ou d’une réduction d’impôt comme c’est le cas avec un investissement Pinel mais aussi un emploi à domicile, une garde d’enfant…

Jusqu'à 3 150 € de chèque d'acompte en janvier !


Les bénéficiaires d’un crédit d’impôt recevront un chèque d’acompte dès le mois de janvier de 60 % de leur réduction d’impôt, calculée sur la base de l’année N-2, c’est-à-dire en 2017. Le reste devant être régularisé à la rentrée 2019. Cela pourrait représenter jusqu'à 3 150 € d'acompte en janvier pour un investissement Pinel de 300 000 € sur 12 ans.
Un acompte versé avant-même la feuille de paye de janvier pour éviter de faire une avance de trésorerie à l’administration fiscale, comme c’était prévu dans la version initiale de la réforme. Une réforme qui a fait peur à certains et qui pourrait expliquer le recul des ventes de logements neufs aux investisseurs depuis le début de l’année.

Lire aussi - Le logement neuf soutenu par les accédants à la propriété

Jusqu’ici, seuls les particuliers employeurs à domicile devaient recevoir un acompte de 30 %. Selon les calculs de Boursier.com, cet acompte de 60 % aux investisseurs Pinel permettra même un gain de trésorerie.
Exemple pour un foyer payant 6 000€ d’impôt par an, avec un crédit d’impôt Pinel de 3 600 € par an, son impôt annuel net était de 2 400 €, mensualisé de janvier à octobre. Or, avec le nouveau dispositif, s’il payera du coup 500 € d’impôt par mois, il recevra un acompte de 2 160 € dès le mois de janvier, permettant d’être bénéficiaire jusqu’au mois de mai. Alors qu’aujourd’hui, un investisseur règle la totalité de ses impôts à fin octobre, le prélèvement à la source permettra de ne régler que 58 % de son impôt jusqu’à cette date.
Autre particularité de la réforme du prélèvement à la source, les investisseurs qui achètent pour la première fois en Pinel en 2018, bénéficieront de leur crédit d’impôt dès l’été 2019, après une déclaration devant être effectuée au printemps 2019.

En savoir plus :

« Actualité précédente

Partager sur :

bot